Féria
Header
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le Conexte

Partagez | 



RPG : Le règne d'Eve



Statistiques
Informations
Type d'Avatar : [Acteur]
Joueurs : [3 joueurs]
Postes vacants créés : [2]
Postes vacants libres : [1]
Nombre d'Eves : [2]
Nombre d'esclaves : [1]
Nombre d'Aurores : [0]
Nombre de rebelles : [0]
Contexte by : [Kasuo Maha]

Genre : Science-fiction - Interdit au moins de 16 ans
Monde : La Terre
Année : 2120
Xélia est la chef du premier royaume celui des Eves (Domination de la Femme sur l'Homme).
Aurora est la chef du second royaume des Aurores(Tentative de paix Hommes-Femmes).
Le chef du royaume des Hommes nommé les rebelles est Kraven (Désir de reconquête du monde et de la femme).




Le calme avant la tempête


Depuis la nuit des temps, la femme est inférieure à l'homme. Pendant de longs siècles, ceux-ci furent éduqués, au détriment des femmes complètement éloignées de la vie intellectuelle. Nous sommes en l'an 2112, l'homme gouverne le monde, et l'égalité homme-femme avance mais n'est pas encore parfaite.

Les premiers changements apparurent au XXème siècle, au cours des deux premières guerres mondiales. De nombreux postes étaient abandonnés par des maris expédiés sur le front, et Les femmes se mirent à les remplacer. À partir de ce moment il n’était plus question pour elles de faire marche arrière.

Depuis cette époque tout évolua très vite, autant pour les femmes que pour le monde lui-même. L’être humain inventa de nouvelles technologies pour se simplifier la vie. Prenons pour exemple l’ordinateur, apparu après cette deuxième guerre mondiale. De plus en plus performant, toujours plus petit et ayant toujours plus de mémoire. Le monde s’ouvrit avec l’apparition d’internet, tous pouvaient communiquer bien qu'étant séparés par des milliers de kilomètres.

Aujourd’hui même ces technologies sont dépassées. L’Homme n’a plus besoin de faire grand-chose. Tout est automatisé pour simplifier le quotidien des humains. La grande nouveauté de cette ère est le contrôle par la pensée. Plus besoin de se tracasser avec des boutons, des télécommandes perdues au fond des tiroirs. Il suffit de penser pour que la télévision s’allume, penser pour que la voiture se mette en marche.

Pendant longtemps, les principaux soucis de l'homme furent l’environnement et le réchauffement climatique, la surpopulation et les maladies. Maintenant tout cela n’est plus qu’un mauvais souvenir. Les voitures n’émettent plus aucune particule toxique, le réchauffement climatique est en baisse. Les maladies ont presque disparu, le sida ou même le cancer sont devenus bénins.

Pour ne pas engendrer de surpopulation, les naissances sont désormais contrôlées. La famille modèle est celle composée de quatre membres : deux parents pour deux enfants.

Tout avait fini par évoluer et tout continuait dans ce sens sauf une seule chose : cette égalité homme femme que nos ancêtres s’étaient efforcés d’obtenir continuait à faire du sur place.


La révolution


« … les résultats viennent d’être annoncés à l’instant. Caleb Atkins est élu président des États-Unis avec 50,66% des suffrages exprimés, contre 49,34 % en faveur de son adversaire, Ashley Fletcher. Ce duel fut très serré et malheureusement la candidate favorite ne s'en sort pas vainqueur. Quelques minutes seulement après l’annonce des résultats plusieurs milliers de femmes sont descendues dans les rues, accusant le parti MIP (Men In Power) traduit en français par Les Hommes Au Pouvoir (HAP), d’avoir truqué les résultats. Cette manifestation a déjà fait au moins 30 blessées, et n’est pas sans rappeler celle qui suivit les élections présidentielles françaises qui avaient opposé Andrew Roussel et Abigail Garcia. Andrew Roussel avait lui aussi remporté ce duel de justesse.
C’était David Lambert pour France télévision, la chaîne préférée des français. »


Lors d’une réunion du parti MIP, dont font secrètement partie les présidents Américain et Français, plusieurs chefs d’États proposèrent d’instaurer une loi qui évince les femmes des pouvoirs. Pour eux les femmes sont trop faibles psychologiquement pour assumer un rôle de telle envergure. Cette loi fut soumise au peuple et encore une fois les membres du MIP durent falsifier les votes, c’est ainsi qu’elle passa elle aussi de justesse.

Après l’annonce de cette loi une polémique internationale explosa. Les femmes commencèrent à réagir, prenant en force et agressivité, quelques révoltes éclatèrent, vite étouffées devant leur manque de pouvoir. Lors de cette même réunion le président du parti MIP constata que la plupart des votes soumis au peuple étaient remportés par le parti Femme Libre.

C’est suite à cette constatation qu’il décida d’aller consulter les statistiques concernant la répartition des sexes sur terre. Il découvrit avec stupeur que les femmes dans le monde étaient largement majoritaires. De peur que celles-ci s’en rendent compte, Le MIP décida que pour une un temps limité seuls des hommes auraient le droit de naître pour restaurer l’équilibre homme-femme.

Le MIP ne s’arrêta pas là, il fit passer d’autres lois réduisant de plus en plus les droits des femmes. Ces lois furent votées, au compte-goutte pour ne pas créer de révolte. C’est ainsi que sur une durée de trois ans les femmes ne purent plus voter, ne purent plus exercer de métier important et finirent par être éloignées de la vie intellectuelle. Dès que la loi interdisant les jeunes filles d'aller à l’école passa ce fut l’acte de trop pour les femmes.

Bien que ces lois ne passèrent qu’aux États-Unis et en France elles s’étendirent rapidement à toute l’Europe.

Les femmes décidèrent de contester pacifiquement, descendant dans les rues, pour protester, par millions dans toute l’Europe. Ces manifestations durèrent quelques semaines, durant lesquelles ces lois passèrent dans d’autres pays. Alors qu’au Japon, en Chine, en Corée et en Thaïlande les femmes continuèrent de manifester pacifiquement, celles d’Europe et des États-Unis comprirent que les dirigeants n’allaient jamais céder. Elles créèrent le parti Femina dirigé par Ashley Fletcher et Abigail Garcia. Ces deux femmes avaient compris que le pacifisme n’allait pas les faire avancer. Le parti Femina qui se regroupait secrètement mis au point un plan de révolte. Cela commença par le saccage de plusieurs lieux public comme des magasins, des cinémas.

Les hommes ne restèrent pas là sans rien faire. Beaucoup de femmes se firent arrêter. Le président Français décida de frapper fort et condamna à mort trois membres du parti Femina. Pensant que cela allait calmer les choses et montrer aux opposantes qu’elles n’avaient pas leur mot à dire.

Malheureusement, suite à cette condamnation des femmes d’Allemagne firent exploser une trentaine de trains dans tout l’Allemagne, tuant au moins un millier d’hommes qui partaient travailler. Ces attentats se reproduisirent en France, en Espagne, en Italie, au Portugal ainsi que dans plusieurs villes d’Amérique centrale.

C’était décidé les femmes de tous les pays prirent les armes et les hommes se virent obligés de se battre pour leurs dirigeants. De nombreuses victimes furent à déplorer dans les deux camps. Mais au final le nombre l'emporta.

Cette terrible guerre durera cinq longues années, où les femmes se battirent pour leur liberté, prenant toutes parts aux combats car n’ayant rien à perdre à l’inverse des hommes. Aucune nation de la planète ne fut épargnée par cette guerre, que l'on qualifia de troisième guerre mondiale.

Les conséquences de ce conflit furent considérables. Au niveau des pertes humaines on passa d’environ 5 milliards d’humains à 450 millions. Du point de vue scientifique ce fut une véritable catastrophe. Tous étaient bien trop occupés à s’entre tuer qu’ils en oublièrent l’avancée de leur ancêtre. Après une année de guerre les anciennes maladies refirent surface, comme pour lancer un avertissement à l’humanité que celle-ci ignora. Il n’était plus possible de se déplacer en voiture ou d’avoir un ordinateur portable. Toutes les technologies étaient devenues un mythe. Vous l’aurez compris le monde régressa considérablement. On pourrait comparer le monde d’aujourd’hui au Moyen-Âge d’autrefois. Les gens se déplacent à cheval, s’éclairent à la bougie… En contrepartie l’homme et la femme furent enfin égaux. Était-ce donc le prix à payer ? Il aura fallu à l’humain seulement cinq années pour anéantir ce que leurs ancêtres avaient créé en plusieurs millénaires.



Une renaissance imparfaite


Ce nouveau monde durera seulement trois mois, car dans l’ombre une jeune femme aux idées très extrémistes préparait son règne. Elle profita du chaos que créa la fin de la guerre pour prendre à elle seule le pouvoir de toutes les nations des femmes. Encore sous le choc de cette guerre, elles étaient très influençables et manipulables, et ne voulaient plus être traitées comme elles l’étaient avant.

Cette femme se faisait appeler Xélia. Elle était l’unique héritière de l’entreprise qui avait créé une puce permettant de commander beaucoup de choses avec la pensée. Durant la guerre elle n’avait cessé de préserver ce que ses parents avaient inventé et c’est ainsi qu’avec l’aide de la dernière technologie qui restait et celle de plusieurs de ses consœurs elle prit rapidement les choses en main et devint en quelques mois la femme la plus influente et la plus puissante de la planète.

Xélia réunit les cinq continents en une seule nation. Ce règne s’appela définitivement le Règne d’Eve, et condamna les hommes, jugés comme des bons à rien n'ayant pas leur place dans cette nation.

Le monde changea. Désormais les droits que s'octroyaient les hommes sur les femmes se sont renversés, et ce sont les femmes qui dominent les hommes en toutes situations, de manière encore plus totalitaire. Sur ce traité, l’homme n’est cité nulle part et par conséquent peut endurer les pires choses sans qu’aucune loi ne le protège. Seules des femmes doivent naître. Au cas où un homme viendrait au monde il serait immédiatement transféré dans un centre d’éducation et plus tard envoyé chez une femme désirant un esclave. Les hommes ne sont plus que des objets pour les femmes qui en font ce qu’elles veulent.

Dans ce centre d’éducation les garçons n'apprennent pas à écrire ni à lire mais à faire la cuisine, le ménage et comment obéir comme il se doit à sa future maîtresse.

Quant aux jeunes filles ce sont elles qui sont instruites. Les garçons occupent les postes les plus ingrats tandis qu'elles s’attellent à l'agriculture, à l'économie... Elles doivent pouvoir travailler aussi bien intellectuellement que manuellement, car il est exclu que les hommes deviennent indispensables à leur nouvelle vie.

Alors que tout ce nouveau monde paraissait si parfait et que tout se déroulait selon le désir de Xélia, plusieurs femmes qui ne voulaient pas recréer le même schéma que les hommes décidèrent de se rebeller. Pour éviter une nouvelle guerre, Xélia permit aux femmes qui ne voulaient pas vivre sous ses ordres de quitter son « royaume ». Elle les lâcha complètement dans la nature sachant qu'elles sauraient s'en sortir. Bien que débutant dans le chaos, ces femmes réussirent à s'organiser et élurent une dénommée Aurora comme étant leur chef. Elles se nommèrent ainsi les Aurores.


De nos jours


Ce monde qui devait être complètement uni se scinda en deux. D’un côté le grand royaume de Xélia, occupant quelques pays de l’ancienne Europe de l’Ouest (Allemagne, France et Suisse), et de l’autre les Aurores, occupant l’ancienne Europe de l’Est (Autriche, Slovénie et Hongrie), peuple neutre qui souhaitait reconstruire un monde ou homme et femme pouvaient vivre comme autrefois en étant tous égaux.

Mais il ne faut pas croire que les hommes allaient se laisser faire. Bien que réduits en esclavage un groupe d'une centaine d'homme réussit à s’échapper du royaume des Eves. Ils allèrent au début se réfugier chez les Aurores. Malheureusement certains essayèrent de prendre le contrôle de la cité des Aurores et étant une nouvelle fois en sous nombre ils furent chassés de ce royaume.

Ils durent donc s’exiler et partirent occuper l’ancienne Italie. C’est ici qu’ils décidèrent de bâtir leur nouvelle nation, en réelle opposition du royaume des Eves. Il n’était donc pas bon d'y naître femme. Ces dernières pouvaient elles aussi endurer les pires sévices. Ce groupe de rebelles essayait de reconstruire ce que le monde était avant la guerre : un monde où le sexe masculin domine.

Xélia eut vent de cette contre-attaque et décida à son tour de lever une armée. Malheureusement ce projet ne fit pas l’unanimité au sein du conseil des Eves et Xélia du trouver un autre prétexte. Elle réussit à faire croire au conseil que plusieurs femmes avaient été enlevées par les hommes avant leur départ et qu’il fallait donc aller les sauver. C’est ainsi qu’elle pourrait réaliser son rêve. Exterminer le sexe masculin de la Terre.

Chez les Aurores la paix était censée régner mais malheureusement plusieurs incidents éclatèrent fragilisant de plus en plus cette paix, à croire que l’homme et la femme n’étaient réellement pas faits pour vivre ensemble. Alors que les Aurores sont déjà meurtries de l’intérieur elles doivent elles aussi se préparer à une contre-attaque, car elles savent qu’elles finiront par être attaquées par les Eves et par les rebelles.

Maintenant c'est à vous de jouer. Qui se cache au fond de vous ?
Une femme dévouée à sa cause prête à tout pour ne plus revivre ce cauchemar d'avant la guerre ?
Souhaitez-vous au contraire préserver cette paix fragile en rejoignant les Aurores ?
À moins que vous ne soyez un rebelle pressé de retrouver sa gloire d’antan ?





 
Le Conexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG World :: Le Règne d'Eve :: Sommaire :: Informations-
Sauter vers: